Mélodie Tempo  -  Cours de piano et solfège à domicile

Foire aux questions

Apprendre le piano, c'est aussi passer par des moments de doutes... Voici quelques réponses à des questions que vous pourriez être amené à vous poser.

        

1. Je ne lis pas très bien la musique ! Que dois-je faire ?             

Lire la musique couramment est le rêve de tout musicien. Cela viendra, mais il faudra un peu de temps et quelques années d'expériences. Pour faire des progrès, vous devez lire les notes à haute voix avant de déchiffrer votre morceau. Vous avez peut être mémorisé les doigtés à la place des notes.

2. j'ai du mal à coordonner mes mains !             

C'est une vrai difficulté dans l'apprentissage du piano, mais il existe des solutions... Avant de jouer votre morceau à la bonne vitesse, il est indispensable de déchiffrer la main droite et la main gauche séparément. La mise en place des mains ensemble se fera très lentement et ligne par ligne. Inutile de jouer le morceau en entier si vous faites 3 erreurs sur la première ligne... Prenez le temps nécessaire pour chaque ligne et enchaînez-les progressivement. Dès que vous n'hésitez plus, augmentez progressivement la vitesse. Pour conclure : il faut être lent et précis pour avoir un jeu fiable et une bonne coordination. Laissez vous du temps !

                  

3. Je n'arrive pas à jouer un morceau sans «accrocher» quelques notes !               

Si les petites fautes viennent du même passage, travaillez au ralenti cette difficulté et essayez de l'enchaîner avec deux ou trois mesures précédentes. Si le morceau n'est pas encore très fiable dans sa longueur, jouez légèrement moins vite et n'hésitez pas à réviser les mains séparées. Votre mélodie est-elle bien en place ? Votre main gauche bien déchiffrée ? Les doigtés sont-ils les bons ? Faites une petit enquête rapide qui vous permettra très souvent de déceler une petite négligence... Si il n'y en a pas !... continuez à vous entraîner et le morceau sera de plus en plus fiable.

4. J'ai l'impression de ne plus progresser !       

Votre progression va être très rapide au tout début de la méthode et prendre son rythme de croisière au bout de quelques leçons. Normal !! si vous respectez bien l'ordre des leçons et que tous les morceaux sont correctement joués, vous allez forcement progresser. Un test facile à faire : enregistrez votre jeu et comparez le à un autre enregistrement quelques mois plus tard... Vous serez certainement surpris du résultat, et vous apprécierez, à ce moment là, les résultats obtenus.

                  

5. J'ai des difficultés avec le rythme jazz !              

Cette remarque vient souvent d'élèves adultes qui pensent avoir quelques difficultés avec le style JAZZ. La solution consiste à écouter un peu plus le jeu et «vivre» son morceau. Il est indispensable de jouer détendu et d'essayer de jouer en se détachant de la partition. Pas évident les premières fois, mais en insistant un peu, un progrès non négligeable est constaté dans la majorité des cas.   

                  

6. Je n'arrive pas à jouer à la même vitesse que le tempo indiqué !                

Vous ne pouvez pas jouer rapidement du jour au lendemain. Il faut tout d'abord essayer d'augmenter le tempo sur les mains séparées. Essayez ensuite deux lignes les mains ensemble... En augmentant la vitesse, vous devez être, logiquement, plus rapide sur les placements des mains et l'enchaînement des mesures. Essayez d'augmenter la vitesse sur un morceau que vous maîtrisez ... c'est plus facile ? Vous avez la solution à votre problème : pour jouer vite il est indispensable de connaître son morceau sur le bout des doigts !

                  

7. Je ne joue qu'à la mémoire ! Est-ce grave docteur ?               

Jouer à la mémoire semble plus facile pour contrôler les doigts. Malheureusement, le jeu mémorisé génère quelques désagréments que vous pourrez rapidement constater. Si vous avez perdu le fil de votre morceau, vous aurez un mal fou à retrouver votre partie... Ce sera le «blanc» assuré et vous aurez tendance à repartir toujours au début (normal ! )... les trous de mémoire n'arrivent pas uniquement aux gens d'un certain âge... Cette sacrée mémoire est vite perturbée par le stress d'un jeu en public, le doute, la fatigue et j'en passe. Regarder la partition vous servira de «roue de secours» et aura comme avantage de vous permettre de vous concentrer sur la partition, de corriger un trou de mémoire, et de lire de mieux en mieux la musique... Faites un effort, ça vaut vraiment le coup.

        

8. Je ne me rappelle plus des morceaux que j'ai appris il y a quelque temps !          

Si vous ne les rejouez plus : C'est NORMAL ! Je vous conseille de faire des séances de révisions. C'est bien utile pour revoir et peaufiner certains détails. A partir d'un certain niveau, il est indispensable de se constituer un répertoire avec vos morceaux préférés, que vous puisez dans les morceaux déjà étudiés. L'intérêt ? Se faire des séances de musique loisir où le seul objectif est de se faire plaisir. Jouez les morceaux qui vous plaisent et détendez vous.. Vous rêviez de jouer du piano calmement à la maison ? Faites vous plaisir... Cette séance de jeu «plaisir» est aussi importante qu'une séance de travail sur un nouveau morceau.

9. Je suis moins motivé(e) qu'au tout début de la méthode !                  

Lorsqu'on débute une activité, nous avons tous un «capital patience» qui nous sert à accepter un effort sans en attendre forcement un plaisir immédiat. Il faut impérativement que les résultats et surtout le plaisir qu'on en retire arrivent avant la fin de ce capital patience. Si vous avez quelques difficultés dès le début et que vous ne vous faites pas encore plaisir... Essayer de peaufiner les morceaux déjà appris avant d'en étudier un autre. N'hésitez pas à faire une «super» révision depuis le tout début de la méthode. Vous avez peut-être négligé certaines leçons, certains détails qui vous bloquent aujourd'hui ! ... Le deuxième passage sera beaucoup plus rapide que le premier et vous en tirerez, à coup sur, un bénéfice certain... Qui vous amènera du plaisir et donc, de la motivation. Tenez bon !

        

10. Lorsque je joue devant des gens, je perds tous mes moyens !         

Je ne connais pas un seul artiste qui n'a aucun trac !! Bonne nouvelle : vous êtes un artiste... En jouant devant vos proches, vous «apprivoiserez» votre peur et apprendrez à la gérer pour en faire une force. Il est indispensable, à mon avis, de partager votre passion de la musique avec les autres. La musique est un acte d'amour, elle remplace bien des mots et vous permettra de faire un beau cadeau aux vôtres. Jouez des morceaux aux gens que vous aimez, vous allez les rendre heureux…